Hugo Kauder

Hier soir, au Musée juif de Vienne, nous avons eu un concert fascinant de musique de Hugo Kauder, que nous n’avions auparavant présenté que comme le professeur de Erich Zeisl. Le professeur principal de composition de Zeisl était Richard Stöhr avec quelques frais de scolarité supplémentaires de Josef Marx. Ce n’est que lorsqu’il a commencé à étudier avec Kauder a fait quelque chose comme les réalités du 20ème siècle commencent à faire eux-mêmes se sentaient dans la musique de Zeisl. Kauder était également un correspondant fréquent en Musikblätter des Anbruchs de l’UE, ce qui laisse supposer qu’il aurait possédé un personnalité musicale plus abrasive. J’ai donc été surpris de voir à quel point il était atypique par rapport à d’autres compositeurs de sa génération et de sa nationalité.
Basé sur les 4 œuvres: Sonate n° 1 pour piano de 1940; Sonate pour hautbois et piano de 1923, Petite Suite pour alto seul de 1924 et son trio pour hautbois, alto et piano de 1916, je ne peux que répondre que le fossé entre les compositeurs à l’époque de la Première Guerre mondiale entre divers pays européens ont été plus petits que prévu. Au contraire, ces travaux - extension pendant plusieurs décennies - a failli rappeler le pastoralisme britannique - Surtout la belle et mélancolique suite solo pour alto. Sa sonate pour piano était pentatonique et donc plutôt impressionniste dans l’humeur et semblait peut-être le plus aligné sur le 20ème siècle. Il m’a également semblé être le moins réussi des travaux. Je note dans les notes d’accompagnement que Kauder a composé plus de 300 fonctionne, donc évidemment il y a beaucoup à étudier. Je crois comprendre qu’il y a une Hugo Kauder Society en Amérique et certainement pour les personnes désireuses de trouver Répertoire attrayant, il semble une étape importante. Je dois ajouter que le les performances ont été excellentes par les membres du 'Hugo Kauder Trio' slovaque: Ivan Danko, hautbois; Róbert Lakatos, alto et Ladislav Fanzowitz, piano. Kauder lui-même était originaire de Moravie, alors chapeau aux Slovaques pour la promotion d’un Autres pays d’Europe centrale.

Michael Haas
michaelhaas@CORALFOX.COM
19 novembre 2009

Commissaire de musique, Musée juif de Vienne

Bruno Walter Music Days : Hugo Kauder Trio

Mercredi, 18.11.2009, 18:30 - 20:30
Organisateur: Musée juif de la ville de Vienne
Lieu: Palais Eskeles
Description:
Concert
 Bruno Walter Music Days Hugo Kauder Trio
Les Journées
européennes de la musique Bruno Walter se considèrent comme un festival de musique qui vise à commémorer la mémoire du grand chef d’orchestre, écrivain, Le compositeur et humaniste Bruno Walter réveillé.

Hugo Kauder Trio:
Ivan Danko, hautbois
Robert Lakatos
, Bratche
Ladislav Fanzowitz
, piano

Programme:

Hugo Kauder: Sonate pour piano n°1
Hugo Kauder: Sonate pour hautbois et piano Hugo Kauder: Petite suite pour alto seul
Hugo Kauder: Trio en ré mineur pour hautbois, alto et piano


La Société Hugo Kauder organise un concours annuel (son cinquième cette année) pour promouvoir sa musique.
Les partitions de Hugo Kauder sont disponibles sur le site de Subito Music àwww.subitomusic.com. Plusieurs pièces pour Le piano peut également être trouvé sur notre site Web àwww.hugokauder.org.
Bien qu’il s’agisse de partitions manuscrites, veuillez noter que nous sont en train de numériser les œuvres.

HUGO KAUDER SOCIETY
421 Humphrey Street
New Haven
CT 06511
États-Unis
téléphone 203.562.5200
fax 203.562.5201

Quatre des 19 (!) quatuors à cordes de Kauder sont disponibles sur le label Centaur :

http://www.arkivmusic.com/classical/Name/Hugo-Kauder/Composer/154297-1.

Martin Anderson

Comme c’est agréable de lire le nom de Hugo Kauder, un compositeur que je pensais être le seul à avoir J’en ai entendu parler! Il était ami avec Erich Wolfgang Korngold par le biais de son association avec le violoniste Robert Pollak et le compositeur/professeur Karl Weigl.
J’ai quelques lettres quelque part. Je ne savais pas qu’il était si prolifique - même si je me souviens d’avoir vu le Mss de sa Symphonie en la mineur à l’ONB, composée en 1920 et dédié à Alma Mahler et qui m’a intrigué ! Il avait l’air ambitieux et partition expressivement romantique.
Y a-t-il un plan pour enregistrer sa musique ? Le trio slovaque jouera-t-il ailleurs ? J’adorerais inclure ses chansons dans un projet que je conçois pour l’été prochain. Je doit contacter la société dès que possible.
Merci pour ce rapport Michael!

BRENDAN CARROLL
La Société Korngold