Linda Bastide
Camp de Saint-Denis - Frontstalag 111 pour Juifs Anglo-Amricains
Ou les Coulisses du Silence
Petra - Collection Méandre
(1,5 x 14 x 22 cm)
ISBN : 978-2-84743-191-9
31 octobre 2017

 

 

 

Des années après le décès de sa belle-mère, Rifka, Linda Bastide découvre dans un sac de papier kraft des documents rarissimes qui lui permettent de reconstruire patiemment, durant plus de trois ans, le parcours de ses beaux-parents,
nés au début du siècle dernier, leur fuite de la Pologne où la montée de l'antisémitisme leur fait crainte pour leur vie, jusqu'en Palestine sous protectorat britannique où ils se marient et acquièrent la nationalité anglaise.
Venus en France en voyage de noce tardif pour l'Exposition universelle, ils y demeurent.
Lors d'une rafle, le 5 décembre 1940, Rifka et Bernard, son bébé de six mois, sont envoyés dans le camp de triage de Besançon, puis dans les camps de Drancy et Vittel.
Jacob, son époux, passera par Drancy puis sera interné à la Grande Caserne de Saint-Denis jusqu'à la libération du camp par les Américains le 25 août 1944.
Ce camp pour citoyens anglo-américains - Juifs pour l'essentiel - devait servir de monnaie d'échange contre des soldats allemands prisonniers.
Jacob, Rivka et Bernard n'obtiendront la nationalité française que lorsque ce dernier, « Français par option », sera appelé sous les drapeaux pour combattre en Algérie.