Max Kowalski
Juriste, chanteur et compositeur

Né 10.8.1882 Kowal / Pologne (d'après d'autres sources à Francfort A.M.)
Mort 4.6.1956 Londres / GB
Kowalski Fait des études de droit à Heidelberg et à Marburg, étudie ensuite composition avec Bernhard Sekles à Francfort, en particulier le chant. Il travaille en tant qu'avocat à Francfort de 1909-1938.
Des musiques de chambre et des chansons font partie de son travail musical, dont douze chansons Pierrot Lunaire op. 4. À partir de 1934, ses œuvres n'ont été exécutées plus que dans la Judische Kulturbund Rhein Main.
Congédié après son arrestation en 1938 max Kowalski est déporté au KZ Buchenwald. Il est relâché le 27 novembre 1938 et interdit de travailler à partie du 1er décembre. Fin Mars 1939, il s'enfuit à Londres. Sa fille Vera, le rejoint.
http://cmslib.rrz.uni-hamburg.de:6292/receive/lexm_lexmperson_00003097
http://findingaids.cjh.org/?fnm=MaxKowalski&pnm=LBI
Max Kowalski, His Music and Life by Susan Morehead

Max Kowalski(1882-1956) was born in Kowal, Poland. His family moved the next year to Frankfort, Germany, where he grew up, studied and earned Doctorates in both Music and Law (his specialty was Copyrights). His teacher of compostition was Bernhard Sekles and voice, Alexander Heineman. In Germany from 1913 till 1931, Max Kowalski was a prolific composer of beautiful lieder in the Romantic style. Although he was Jewish, Max Kowalski wrote music of all styles and genres, from Japanese, Chinese, Danish, Arabic, French and that of many great German authors,he even wrote a Marienlieder in his Opus 12. He was friend to many other composers, artists and performers and every song cycle he wrote was quickly published until Adolf Hitler and the Third Reich took over the country. In the late 30's Kowalski was very involved with the "Kulterbund" in Frankfort, Germany and his music continued to have popularity in their orchestral concerts. He is mentioned and highlighted by his presence at the last Kulturbund concert(1938) in Martin Goldsmith's book entitled "The Inextinguishable Symphony". By the end of 1938, Kowalski was arrested and spent time in Buchenwald but within a month he was released and he fled to England where he spent the rest of his life teaching voice, singing in a Synagogue and making a humble living. Although no music of his was ever published again, he kept writing new works, 17 new song cycles in manuscripts which singers performed in concerts and on radio. Opus 1 is his first composition dated 1913 and first published by Leukart in Germany. It had been out-of-print many years until Dr. Walter Foster of Recital Publications in Huntsville, Texas took up the committment to bring as many of Max Kowalski's song cycles to the public as possible. So far, 11 of his 17 previously published cycles have been reprinted.

Musikwissenschaftliches Institut
http://www.lexm.uni-hamburg.de/object/lexm_lexmperson_00003097

Né le 10 août 1882 à Kowal, Russie / aujourd'hui: la Pologne.
Mort le 4 Juin 1956 à Londres, Royaume-Uni, compositeur, chanteur, professeur de chant, avocat ...
Comme le fils du cantor et professeur Abraham Kowalski et sa femme Bertha Kowalski, né Rosenthal, Max Kowalski est né le 10 août 1882 dans Kowal, qui appartenait à l'époque, ni l'Empire russe et plus tard à l'Etat polonais.
L'année suivante, la famille a déménagé en Allemagne. Après une escale à Ballenstedt, une ville résidentielle sur le bord nord de la résine, a probablement été fixée ou après 1894 résidence familiale de Francfort.
Il mit Max Kowalski à Lessing-Gymnasium l'Abitur. Il a ensuite étudié le droit aux universités de Heidelberg, Berlin et Marburg et en 1906 à l'Université de Marburg avec une thèse sur "L'obligation naturelle" du jur Dr. doctorat.
Il a également étudié le chant avec Alexander Heinemann à Berlin et la composition avec Bernhard Sekles à Francfort.

De 1909-1938 Kowalski a travaillé comme avocat et a été considéré comme une autorité sur le domaine du droit d'auteur.
Entre autres choses, il a représenté en 1930 Arnold Schoenberg , comme cette «Nuit» , avec l'Opéra de Francfort était due à la performance de son opéra en litige.
Il se consacre également à la composition des cycles de mélodies de piano accompagnés.
Les données publiées dans l'éditeur Simrock cycle de 1913 chanson "12 poèmes de Pierrot Lunaire" op. 4 (basé sur des poèmes d'Albert Giraud, traduit par Otto Erich Hartleben) le public ont pris conscience du compositeur Kowalski.
Le cycle, à la même époque que celle de Arnold Schoenberg est apparu, a été réalisée dans des concerts et diffusé à la radio.
Des artistes tels que Heinrich Schlusnus, Alexander Kipnis , Maria Ivogün, Hans Hotter, Joseph Noir et d' autres ont chanté son ampleur tout à fait la fin des chansons de style romantique.
Jusqu'en 1933, Kowalski composé de 17 cycles de chansons; ils étaient publiés aux éditions Eos, Leuckart, Raabe & Plotho, Simrock, Universal Edition et Zimmermann.

Avec la «prise de contrôle» des nationaux-socialistes en 1933 éditeurs abstenu de compositions de Kowalski à publier sur.
Donc, publié en 1934 par Universal Edition à Vienne en tant que publication finale au cours de sa vie, les "6 Songs from the West-Eastern Divan" op. 17 de Johann Wolfgang Goethe.
Nonobstant Kowalski composé au cours de la "Troisième Reich" six cycles de chansons.
Au moins une partie de l'Association culturelle juive, certaines de ses chansons ont également été répertoriés (LBI KowalskiM, StomporS 2001). 1938 Kowalski a été privé de son permis de pratiquer le droit.
Le 11 Novembre, la même année, il a été arrêté en Thuringe dans le cadre d'un soi-disant «action» après la Kristallnacht et a passé sous le numéro de prisonnier 21.609 dans le camp de concentration de Buchenwald.
Il était parmi les 10.000 Juifs allemands qui se sont tenus en captivité dans un camp de tentes sur le terrain de parade de ce camp de concentration dans des conditions effroyables.
L'événement a servi aux détenus, si elles ont survécu aux conditions inhumaines de se déplacer à émigrer de façon à ce que leurs actifs pourraient être confisqués.
27 novembre 1938 Kowalski a été rejeté comme non. 195 avec un total de 445 prisonniers juifs (GSTB KowalskiM).

En Mars 1939, Max Kowalski est allé en Grande-Bretagne en exil. Il se fixa à Londres, où sa fille Vera séjournait chez des parents déjà.
Sa femme Anna Kowalski avait, bien que les documents d'immigration pour les modèles britanniques engagés peu de temps après sa libération du camp de concentration déjà sur le 25 octobre 1938 le suicide.
Elle avait été détenue entre 1937 et Octobre 1938 à la prison Preungesheim et dans les camps de concentration de Moringen, Lichtenburg et Ravensbrück.
A Londres Kowalski initialement trouvé du travail comme un accordeur de piano, a chanté dans la synagogue, et a travaillé comme professeur de chant.
Il a également composé, à l'exception des années 1941-1948, pour lesquels aucune compositions ont été conservées, tout au long des années d'exil.
Ses œuvres ont également connu des performances. Ainsi, le chanteur anglais Vaughan Welsh en 1934 faisait partie d'un récital de chant à l'Aeolian Hall de Londres, par exemple, une sélection d'op "Pierrot Lunaire". 4 avant.
Néanmoins, il n'a pas été possible Kowalski d'intéresser un éditeur britannique pour ses compositions.

Dernière Kowalski vivait dans Swiss Cottage à Londres. Connu pour son humour et ses remarques spirituelles, qui ont continué à vivre dans la famille et dans le cercle de ses amis et ont été fréquemment cités dans sa mémoire, il est mort le 4 Juin 1956 à Londres.

Dans l'ensemble, l'œuvre Max Kowalski comprend en plus des "Deux pièces pour piano" op 6 dix-sept publications et au moins seize autres cycles de chansons inédites. dix d'entre eux ont émergé en exil en Angleterre.
Parmi les auteurs dont les versets il partit, inclure Li Tai Po, Hafiz, Omar Khayyam, Johann Wolfgang Goethe, Friedrich Hölderlin, Heinrich Heine, Conrad Ferdinand Meyer, Martin Greif, Friedrich Nietzsche, Paul Verlaine, Rainer Maria Rilke, Hermann Hesse et Klabund.
De plus, il a utilisé des poèmes juifs, recueils de poésie du Japon, de l'Inde et du monde arabe comme modèle.

«Pierrot Lunaire», publié en 1913 par Simrock à Berlin et 1929 dans une traduction anglaise par John Hoff Berne à New York. Publié en 2004, une réimpression de 1913 au Recital Publications, Huntsville (TX).
Cet éditeur a également imprimé en Réimpression une dizaine de dix-sept sont apparus en 1912 et 1934 cycles de chansons et de pièces pour piano op. 6.
Ces directrices vivant aux Etats-Unis neveu Michael Kowal avec des traductions de poèmes allemands en anglais, chaque dans les deux langues au début et à la fin de la éditions ont été imprimées.
Ces questions portent aujourd'hui une contribution importante à la diffusion de la musique de Max Kowalski aux États-Unis.

Jutta Raab Hansen (2008, mise à jour le 2 avril 2014)
http://www.lexm.uni-hamburg.de/object/lexm_lexmperson_00003097

 

Catalogue of Max Kowalski’s Works

Published Works

Op.   1 Sechs Lieder (1913) Simrock
Op.   2 Die Sonne Sinkt, Drei Gedichte von Frederich Nietzsche (1913) Simrock
Op.   3 Sechs Gesange (1913) Simrock
Op.   4 Zwolf Gedichte aus Pierrot Lunaire (1913)  Simrock
Op.   5 Drei Lieder auf Gedichte von Martin Greif (1915)
Op.   6 Zwei Klavierstücke (1913) Simrock
Op.   7 Drei Balladen von Conrad Ferdinand Meyer (1914) Leukart
Op.   8 Drei Gedichte von Martin Greif (1914) Leukart
Op.   9 Vier Lieder vierscheidener Dichter (1916) Simrock
Op. 10 Sechs Lieder auf alte Gedichte (1914) Simrock
Op. 11 Sechs Lieder aus dem Rokoko (1921) Simrock
Op. 12 Fünf Marienlieder (1927) Leukart
Op. 13 Sechs Gedichte von Verlaine (1928) Leukart
Op. 14 Fünf Gedichte von Hermann Hesse (1931) Zimmerman
Op. 15 Sechs Gedichte von Klabund (1930) Zimmerman
Op. 16 Fünf Lieder verschiedener Dichter (1931) Leukart
Op. 17 Sechs Lieder aus dem westöstlichen Divan von Goethe (1934) Universal

Unpublished Manuscripts

[Op. 18] Sieben Gedichte von Hafiz (1933)
[Op. 19] Japanischer Frühling (10 lieder) (1934-38)
[Op. 20] Vier zusatzliche Lieder (Japanese verse) (1934-37)
[Op. 21] Fünf Jüdische Lieder (1935-37)
[Op. 22] Drei zusatzliche Jüdische Liede (1935-37)
[Op. 23] Zwölf Kinderlieder (1936)
[Op. 24] Sechs Heine-Lieder (1938)
[Op. 25] Zwölf Lieder von Li Tai Po (1938-39)
[Op. 26] Ein Liederzyklus von Omar Khayyam (1941)
[Op. 27] Acht Lieder (Hafiz)  (1948)
[Op. 28] Sieben Lieder (Meyer) (1949)
[Op. 29] Sechs Lieder (Hölderlin) (1950-51)
[Op. 30] Sieben Lieder (Rilke) (1951)
[Op. 31] Sieben Geisha-Lieder (1951)
[Op. 32] Sechs Lieder auf Indischen Gedichte (1951-52)
[Op. 33] Fünf Lieder (George) (1952)
[Op. 34] Sechs Lieder auf arabischen Gedichte (1953-54)

Two Piano Works are not listed: Ein Tango fur Vera (1933)
Ein Slow Fox Trot fur Vera (1933)

 

Discography

True Tone Recording Co., 160 West 73rd St., New York, o. J.

  •   7 Lieder nach Texten von Conrad Ferdinand Meyer [Op. 28], Otto von Rohr, (Bass), Wolfgang Rudolf (Klavier), 12“ LP
  •   5 Lieder nach Hoelderlin [Op. 29], Otto von Rohr (Bass), Wolfgang Rudolf (Klavier), 10” LP
  •   7 Lieder nach Rilke, Willy Berlin (Bariton) [Op. 30], Walter Faith (Klavier), 12” LP
  • 12 Pierrot-Lieder, Op. 04, Hans Hotter (Bass-Bariton), Michael Raucheisen (Klavier), 12” LP

A Clown Behind the Masques of Music, Eine Auswahl von vier verschiedenen Vertonungen von sieben Gedichten aus „Pierot lunaire“; darin u . a.: Max Kowalski, Auswahl aus op. 4,
Edith Urbanczyk (Mezzo-Sopran) und Dunja Robotti (Klavier), Musicaphon, B00005LZS0, Juni 2001.

Symposium Opera Collection 10: Paul Bender Sings
Paul Bender (1875-1947) Recordings from 1907 to1933 ... Previously unpublished: Pierrot Lunaire (Kowalski) - No.2 Raub, No.4 Der Dandy & No.10 Die Laterne. April 29, 2003

 
Sechs Lieder Opus 1 (1913)
  1. Die Schwartze Laute
  2. Im Entschlafen
  3. Das Bucklicht Mannlein
  4. Helle Nacht
  5. Wiegenlied
  6. Tanzlied
 
Gedichte aus Pierrot Lunaire Op. 4. Heimfahrt von Albert Giraud / Deutsch von Otto Erich Hartleben
For voice and piano. (ou Flûte, Clarinette, Piano, Violon et Violoncelle, arrangement de Johannes Schöllhorn)
German words.
Dedication: Meiner lieben Frau gewidmet
No   1, Gebet an Pierrot (Prayer to Pierrot)
No   2, Raub (Rape)
No   3, Die Estrade (The Estrada)
No   4, Der Dandy (The Dandy)
No   5, Moquerie (Mockery)
No   6, Sonnen Ende (A Sun's death)
No   7, Nordpolfahrt (Bound for the North Pole)
No   8, Colombine
No   9, (The Moon-Spot)
No 10, Die Laterne (The Lantern)
No 11, Abend (Evening Revery)
No 12, Heimfahrt (Homeward Bound)
 
Lieder Op. 17 von Goethe
Sechs Lieder aus dem westöstlichen Divan
/ Wien : Universal, c1934
For voice and piano.
German words.
 
Lieder von Heine (1938) For voice and piano. (German words)
  1. Der Tod, das ist die kühle Nacht - 23 Mai 1937
  2. Ein schöner Stern geht auf in meiner Nacht - 6 Juni 1937
  3. Mir träumte einst von wildem Liebesglühn - 6.XII.1937
  4. Wie des Mondes Abbild zittert
  5. Verstummt sind Pauken, Posaunen und Zinken
 
Lieder von Li-tai-po, aus dem Chinesischen übertragen von Klabund (1939)
For voice and piano.
German words.
  1. Die Beständigen - 7.6.38
  2. Selbstvergessenheit - 24.VII.1938
  3. Im Boot - 14.XI.1939
  4. Der Silberreiher - 30.XI.1939
  5. Auf der Wiese - 12.XII.1939
  6. Improvisation - 19.XII.1939
  7. Die ferne Flöte - 20.XII.1939
  8. Lingende Gespenster - 21.XII.1939
  9. Beim vollen Becher - 24.XII.1939
 

Youtube

from Opus 2

https://www.youtube.com/watch?v=j_wtV0s4NZg
https://www.youtube.com/watch?v=P5__-AyZ-iM
https://www.youtube.com/watch?v=_gi1wc754x4

from Opus 3

https://www.youtube.com/watch?v=pNb1t2U9Pi0
https://www.youtube.com/watch?v=Qz3stN49cpY
https://www.youtube.com/watch?v=dqkPNV5AKgI
https://www.youtube.com/watch?v=BBwY2D2z5JY
https://www.youtube.com/watch?v=tIA08sizSd8
https://www.youtube.com/watch?v=dD_nioghasg

from Opus 4

https://www.youtube.com/watch?v=HhzyF8AR-jc
https://www.youtube.com/watch?v=kydNJTzMehc
https://www.youtube.com/watch?v=BNH2xsZ7muQ
https://www.youtube.com/watch?v=hlz7e00rmX8
https://www.youtube.com/watch?v=Kv3mO9-_P9g
https://www.youtube.com/watch?v=UF5jH3BsJow
https://www.youtube.com/watch?v=Oxxpr17KXs4
https://www.youtube.com/watch?v=Y2ePjRSrqvU
https://www.youtube.com/watch?v=XjMcG0dgPqE
https://www.youtube.com/watch?v=-imjF4yO7jA
https://www.youtube.com/watch?v=VEQzaiBKqUw
https://www.youtube.com/watch?v=tSmtqlSA4Dw

from Opus 5

https://www.youtube.com/watch?v=x3hbXpiOFaU
https://www.youtube.com/watch?v=XGuC_UBCxK0
https://www.youtube.com/watch?v=A_I0OwWjvNw

from Opus 8

https://www.youtube.com/watch?v=ImdUI6Hth4U
https://www.youtube.com/watch?v=kiwmY431OFA
https://www.youtube.com/watch?v=djsJ8zPI4nQ

from Opus 9

https://www.youtube.com/watch?v=j1cZhr6JJH4
https://www.youtube.com/watch?v=uvD3VRUMyeA
https://www.youtube.com/watch?v=Yv3ofuIn7Dk
https://www.youtube.com/watch?v=SejdYw_uPJQ

from Opus 10 - not on YouTube yet

from Opus 11

https://www.youtube.com/watch?v=_-P71rai5kk
https://www.youtube.com/watch?v=T4GTe8Ax3gE
https://www.youtube.com/watch?v=AozNGOpLEg8
https://www.youtube.com/watch?v=0krsf1s88zA
https://www.youtube.com/watch?v=TOwG3PtfelM
https://www.youtube.com/watch?v=Mu9Fla21aXU

from Opus 12 Marienlieder

https://www.youtube.com/watch?v=cRaDSyQ1-uE
https://www.youtube.com/watch?v=W2sJomwlNFk
https://www.youtube.com/watch?v=c6tpDgJkr3g
https://www.youtube.com/watch?v=8emGXugSiqg
https://www.youtube.com/watch?v=Pxb4WchjNKM

from Opus 13 Paul Verlaine

https://www.youtube.com/watch?v=0kkYnw5u1B8
https://www.youtube.com/watch?v=H-WoU5rcZWg
https://www.youtube.com/watch?v=oFnj3qZwWkE
https://www.youtube.com/watch?v=IJ4wrqxy1-Y
https://www.youtube.com/watch?v=N7JId7C6hkE
https://www.youtube.com/watch?v=FcBXqpscA5A

from Opus 14 Herman Hesse

https://www.youtube.com/watch?v=8OBy6LZpN74
https://www.youtube.com/watch?v=o94PNPRJWmA
https://www.youtube.com/watch?v=7nYq7SAkQPY
https://www.youtube.com/watch?v=qtMaRk69LSs
https://www.youtube.com/watch?v=3pxRLh3QHM0

from Opus 15 Klabund

https://www.youtube.com/watch?v=Ls2lKSfKBA0
https://www.youtube.com/watch?v=Vj0B_Crz9mk
https://www.youtube.com/watch?v=XX-Mhv-PO_o
https://www.youtube.com/watch?v=2g9DRPbMQ0A
https://www.youtube.com/watch?v=wt74-dMp_4I
https://www.youtube.com/watch?v=juHylFWAqT4

from Opus 16

https://www.youtube.com/watch?v=DN-A_LwqqVk
https://www.youtube.com/watch?v=mA64BFhNyTY
https://www.youtube.com/watch?v=0cj7was44Ak
https://www.youtube.com/watch?v=GmPPCJuidc8
https://www.youtube.com/watch?v=MBxmEwr2DKY

from Opus 17 Goethe - not on YouTube yet

 
Published on Apr 20, 2015
Modernité et Resistance: Musique pour un Monde Meilleur
Betsabee Haas, mezzo-soprano
Carole Villiaumey, piano
Forum Voix Etouffées. Concert 17/03/20015 Strasbourg.

Opus 4 Max Kowalski

https://www.youtube.com/watch?v=Ua-1Yn8mW9A
https://www.youtube.com/watch?v=Y6Yx7EyDLik
https://www.youtube.com/watch?v=EvPxrF23UG4
https://www.youtube.com/watch?v=Gl13uHlf8l0

https://www.youtube.com/watch?v=Sc9MfwX6dcM
https://www.youtube.com/watch?v=bOHPnq0SV1s
https://www.youtube.com/watch?v=e-szGzGeMCs
https://www.youtube.com/watch?v=OXBeIGWb3Os

https://www.youtube.com/watch?v=T37-PiGVA50
https://www.youtube.com/watch?v=jtRuUEozlm4
https://www.youtube.com/watch?v=1QI6K8Si_gg
https://www.youtube.com/watch?v=aTsyty0XC_I

Published on May 20, 2015
Wolfgang Holzmair from his recent Kowalski recording
Provided to YouTube by The Orchard Enterprises
Wolfgang Holzmair · Thérèse Lindquist
℗ 2015 Bridge Records, Inc.
Released on: 2015-05-01

Pierrot Lunaire: Max Kowalski

https://www.youtube.com/watch?v=vZDWzK7dx9o
https://www.youtube.com/watch?v=HHcGJ_irwLM
https://www.youtube.com/watch?v=hFVr9-jKF4Q
https://www.youtube.com/watch?v=STW_2ZJl-Ng
https://www.youtube.com/watch?v=GpsGjTIWUJA
https://www.youtube.com/watch?v=fRlvEhVtNEA
https://www.youtube.com/watch?v=T84BbF3XKMo
https://www.youtube.com/watch?v=o2GOSD7h-PQ
https://www.youtube.com/watch?v=5CYDTumaMQc
https://www.youtube.com/watch?v=2TAClanVttU
https://www.youtube.com/watch?v=U3eSBgKHEUk
https://www.youtube.com/watch?v=SSaUHZHrJd8