Musique
dans les Camps de Concentration
et les Camps d'Extermination

 

Retour Copyright © 1999-2017
Claude Torres
Montpellier
France

 



Plan de situation des trois camps d'Auschwitz

 

 

Camp d'Auschwitz I
Décembre 1940

Le premier orchestre de prisonniers à Auschwitz a été crée sur ordre des SS en décembre 1940 avec Franciszek Nierychło comme chef.
Alors, sept musiciens envoyés dans le camp avec leurs instruments (violon, percussion, contrebasse, accordéon, trompette, saxophone) commencèrent les répétitions le 6 janvier 1941 dans le Block 24 du Camp principal.
(au rez-de-chaussée, sous le "bordel du camp", où il y avait une petite estrade avec un grand piano).
Cette pièce fut connue comme la salle de concert, où l'orchestre donnait des spectacles pour les prisonniers, les gardes et les officiels.
Le public se tenait le long des murs; les musiciens étaient dispersés dans la salle, s'asseyant là où ils pouvaient trouver de la place.
Avec l'autorisation des autorités du camp, cet ensemble grandit rapidement et fut divisé en deux : un orchestre symphonique des 80 musiciens environ et une fanfare de près de 120 membres.
Avec la participation de nombreux musiciens professionnels polonais, la qualité des concerts s'améliorait. (Jusqu'au derniers mois de l'existence de l'orchestre, les Juifs n'y étaient pas admis.)

 


Entrée du Camp principal et Block 24 (vue de l'extérieur et de l'intérieur du camp)
Mur à gauche devant lequel jouait l'orchestre
Henryk Król (né en 1910 à Katowice-Dąbie, libéré du camp le 12 mai 1942)
Compositeur (en mai 1941) de "Arbeitslager March" (Marche des Travailleurs du Camp) avec Mieczysław Krzyński (20.11.1901, 09.08.1987, transféré à Sachsenhausen)
Dessin de Mieczysław Kościelniak

 


Déportés en rangs par 5 marchant au rythme de l'orchestre
“Wymarsz komand do praxy” (“Marching to work”)
Musiciens, du cycle ”Day of the prisoner“, 1950
Dessins de Mieczysław Kościelniak

 

Franciszek Nierychło
Kapo des cuisines et chef de l'orchestre de Auschwitz I (1941-1944), un dimanche après midi de 1941.

Maurice et Liliane Gerenstein (13 et 11 ans) ont été arrêtés à Izieux.
Leurs parents furent déportés à Auschwitz le 20 novembre 1943 par le convoi n°62.
Chapse Alexandre Gerenstein, né le 23 Août 1901, à Odessa, Russie, était pianiste avant guerre et fut trompette dans l’orchestre du camp d’Auschwitz.
Il survécut et émigra aux États-unis où il devint compositeur de musique de film. Chendla Entine Gerenstein, née le 10 janvier 1903, à Odessa, a été assassinée à son arrivée au camp.

 

Adam Kopyciński
(5 Août 1907, Osielec, Pologne - 3 Octobre 1982, Wrocław, Pologne)
Chef de l'orchestre de Auschwitz I (1944-45)
Concert à Auschwitz, 1943
Dessins de Mieczysław Kościelniak (Pologne, 1912-1993)

 

Dick Walda
Herinneringen van Lex van Weren
(1920 - 31 Juillet 1996)
Trompettiste à Auschwitz I
Charles Van West (1913-2007, Bruxelles)
«Témoignage d’un ressuscité. 1913-1945. Bruxelles Auschwitz Bruxelles»
(2 tomes. 1996/1997)
Jouait du violon dans l'orchestre du Camp principal (1944-45)
Interné à Malines (Mechelen, Belgique), Auschwitz I, Buchenwald, Neuengamme, Gross Rosen, Ravensbrück 
Shmuel Gogol (1945)
Venait de l’orphelinat de Janusz Korczak (22 juillet 1878, 5 août 1942, Treblinka, avec les enfants du Ghetto de Varsovie). Ce dernier lui sauva la vie en lui offrant un harmonica, dont il joua dans l'orchestre d'Auschwitz.
Emilio Jani
Mi ha salvato la Voce - Auschwitz 180046

My Voice saved Me - Auschwitz 180046
Trans, from the Italian by Timothy Paterson
Centauro Editrice (Milan, 1961)
Ténor juif italien, de la Via Tasso à Regina Coeli, de Fossoli à Auschwitz,
de Melck à Mauthausen pendant les années1943-1945.
Musicien de l'orchestre de Auschwitz I

 


The Harmonica
Tony Johnston (Author)
Ron Mazellan (Illustrator)

Charlesbridge Publishing (2004)
ISBN : 1-57091-547-4

 

Bernard Drukker - It's in the air
Orchestre dirigé par Lex van Weren
Philips 433 013 PE
Schmuel Gogol
& His Children's Harmonica Band

Hohner Records HR 8-099.146 (LP)
Ramat Gan, Israel
1988
Camilla Mohaupt
Auschwitz Lied, female voice & piano
KZ Musik Vol. 6
Membran 231789

ISBN 978-3-86735-473-8
Rosa Sorice, female voice
Franceso Lotoro, piano

 

Camp d'Auschwitz-Birkenau (Auschwitz II)
Orchestre des Femmes
Avril 1943 - Octobre 1944

Membres de l'orchestre
(10 violons, 3 mandolines, 3 flûtes à bec, 1 flûte traversière, 3 guitares, 1 batterie, 1 grosse caisse, 1 paire de cymbales,
1 violoncelle, 2 accordéons, 1 contrebasse, 5 chanteuses, 8 copistes, 2 femmes de service, 1 chef de block, 1 chef d’orchestre)

 

       
Gabriele Knapp
Das Frauenorchester in Auschwitz
Von Bockel Verlag
ISBN: 3-92877-071-3 (1996)
Annette Wieviorka
14 Récits d'Auschwitz

MK2 TV DVD (2)
Das Frauenorchester von Auschwitz
Opéra en 2 Actes
Musique de Stefan Heucke
Livret de Clemens Heucke
La Chaconne d'Auschwitz
Film de Michel Daëron
Musique : Martin Friedel
VHS Editions Montparnasse (1999)

 

Fania Fenelon
Sursis pour l'Orchestre

Stock / Opéra Mundi
ISBN: 2-23400-497-7 (1976)
The musicians of Auschwitz
Joseph
ISBN: 0-71811-609-7 (1977)
Playing for Time
Syracuse University Press
ISBN: 0-81560-494-7 (1997)
Anita Lasker-Wallfisch
La Vérité en héritage
La violoncelliste d'Auschwitz

Albin Michel (1998)
Traduction Jacqueline Lahana
ISBN: 2-22610-462-3
Alma Rosé
Vienna to Auschwitz

Richard Newman
Karen Kitley
Hal Leonard Corporation (2000)
ISBN : 1-57467-051-4
Elsa Felstein
Dans l'orchestre d'Auschwitz
Le secret de ma mère

Jean-Jacques Felstein
Imago Editions (2010)
ISBN : 978-2-84952-094-9
       
 
Flora Schrijver-Jacobs (1923-)
Mirjam Verheijen
Het meisje met de accordeon

De overleving van Flora Schrijver
in Auschwitz-Birkenau en Bergen-Belsen
Scheffers, 1994
ISBN : 9-05546-011-7
Ester Bejarano
Wir leben trotzdem

Vom Mädchenorchester in Auschwitz zur Künstlerin für den Frieden
(Nous vivons quand-même
De l'orchestre des femmes d'Auschwitz à l'artiste pour la paix)
Pahl-Rugenstein Verlag (2004)
ISBN: 3-89144-353-6
Violette Silberstein-Jacquet
Les Sanglots longs des violons de la mort
Avoir 18 ans à Auschwitz

Violette Jacquet, Yves Pinguilly, Marcelino Truong
Oskar Editions - Collection Cadet (Novembre 2005)
ISBN : 2-35000-044-3
 

 

Alma et Arnold Rosé, 1926
Johann Sebastian Bach

Concerto pour 2 Violons et B.C. d-moll BWV 1043
Váša Příhoda (Vol.7)
Miriam Friedman Morris)
Podium POL 1007-2
Biddulph LAB 056/7 The Great Violinists Vol. XXIV
Symposium 1371

 

Anita Lasker Wallfisch
Testament
Our World Records 4006
Johann Sebastian Bach
The Brandenburg Concertos
English Chamber Orchestra
Johannes Somary
Vanguard Classics SACD

 

Esther Bejarano
Künstler für den Frieden
RCA CL 28504 (2 LP's)

(21 Novembre 1981)
Lieder aus dem Widerstand
(Chants de la résistance)
MMG 64 00 35
(Maske-Musik, 1987)
Coincidence
Lider fars Lebn  -  Lieder für das Leben
Moriba
1995
Per La Vita
Bejarano & Microphone Mafia
Al Dente Recordz
2009

 

Fania Fenelon, chant
Die Mädchen von La Rochelle
Chansons aus dem alten Frankreich
Amiga 845 122

Studio-Orchester
Wilhelm Neef, dir.
Vom Goldenen Helm zum Chat noir
Chansons aus Frankreich
Amiga 855 269
Cipé Lincovsky & Fania Fénelon
Lieder und Chansons
Eterna 810 008

 

Jadwiga Leszczyńska
(21 juillet 1902, Varsovie - 4 février 1986, Wrocław)
Frauenlager, female voice & piano
(Ancient Russian folksong, Stenka Razin)
(1944)
KZ Musik Vol. 6
Membran 231789

ISBN 978-3-86735-473-8
Rosa Sorice, female voice
Franceso Lotoro, piano

 

Eva Steiner Adam, chant
Déportée à Auschwitz en 1944
Membre de l'orchestre d'Auschwitz Birkenau
Masha Piotrkowska
Joueuse de Mandoline dans l'orchestre des femmes d'Auschwitz Birkenau.
En 1945, Auschwitz est libéré. Masha et ses codétenues de l'orchestre sont envoyées à Bergen-Belsen.
Devenu un Camp pour Personnes Déplacées jusqu'en 1949 Masha continua à y jouer de la Mandoline-Banjo.
L'instrument a été donné au Musée de l'Holocauste de Skokie (Illinois) par ses enfants.
Dr. Albert Menasche (1898-1991)
Personnage éminent de la communauté juive de Salonique,
il est déporté à Auschwitz-Birkenau le 8 juin 1943.
Il a survécu grâce à son appartenance à l'orchestre des hommes (flûtiste).
 son retour à Salonique en 1945, il est élu président de ce qui reste de la Communauté Juive et directeur de la Clinique Pinhas.
Il émigre aux États-Unis en 1951, où il est pendant 25 ans le médecin de
la Résidence Séfarade pour Personnes Âgées de Brooklyn.
En 1945, il publie l'ouvrage

Birkenau (Auschwitz II)
How 72,000 Greek Jews Perished

Foundation for the Advancement of Sephardic Studies and Culture
ISBN : 1-88685-703-2
185 pages, photos N & B
Traduction anglaise en 1947

Michel Assael, accordéon
Déporté à Auschwitz en 1943
Membre de l'orchestre d'Auschwitz Birkenau

 

Rachela Zelmanowicz-Olewski
(8 octobre 1921, Bendzin, Pologne -17 août 1987)
Déportée à Auschwitz le 3 août 1943. Son père et son frère y seront assassinés.
Elle intègre l'orchestre des femmes dirigé par Alma Rosé et joue de la mandoline.
Le 2 novembre 1944, les membres juives de l'orchestre sont déportées à Bergen-Belsen,
où elles seront libérées par les troupes anglaises le 15 avril 1945.
Après avoir été internée dans le camp pour personnes déplacées, elle rejoint Israel en 1949.
"Crying is Forbidden Here!"
Rachela Olewski (Zelmanowicz) : Testimony
ISBN 978-965-91217-2-4
Septembre 2009

 

Orchestre des Hommes
Juillet 1942 - Octobre 1944

Dirigé par Jan Zaborski (Pologne)
jusqu'en Novembre 1942 puis par Franz Kopka (Allemagne).
Szymon Laks (Pologne, J) prend la direction de l'orchestre fin 1943.
(Env. 50 musiciens)

 

Louis Bannet, Trompette
(15 Août 1911 - Juin 2002)
Déporté de Westerbork à Auschwitz le 22 Janvier 1943, puis à Sachsenhausen-Oranienburg, Ohrdruf et Buchenwald.
Membre de l'orchestre d'Auschwitz Birkenau
Libéré par l'armée soviétique le 6 Mai 1945 près de Theresienstadt
Haim Lipsky
Né en 1922 à Lodz, il s'imprègne de la liturgie hébraïque de Pologne, alors que sa mère lui chante les chansons yiddish pour enfants. Dès son jeune âge il est attiré par la musique classique, et tout particulièrement le violon. A la déclaration de guerre, il joue dans l'orchestre symphonique du Ghetto, dirigé par Théodore Ryder. Arrêté puis déporté du Camp de Poznań - où il est forcé sous peine de mort de jouer pendant les exécutions par pendaison - aux mines de Janina - desquelles il survit – en interprétant des chansons de Noël pour adoucir ses gardes polonais. Finalement à Auschwitz, où il est sélectionné par les nazis pour rejoindre à l’orchestre du block 15 et survit miraculeusement jusqu’à la Marche de la Mort. C'est à Altötting, près de Salzbourg, que Haïm voit l'arrivée des Américains. Il prend alors la décision de partir en Israël. Il a aujourd'hui 87 ans et vit à Haïfa (2010)
Henry Meyer, Violon
(1923, Dresde - 18 décembre 2006, Cincinnati)
Déporté à Auschwitz en mars 1943, puis à Sachsenhausen et Ohrdruf en 1944
Membre de l'orchestre d'Auschwitz Birkenau (Cymbales)
Membre fondateur du Quatuor LaSalle

 

Louis Bannet
À Noël
Disques Vedettes
Mon coeur est un violon
Franco Elite 6910
Autour Du Monde
Capitol (Rainbow) SN-6311
(1969)
Altitude 737
Capitol Records SQ-80.011
Made In Canada, 1969

 


Szymon Laks
(01/11/1901, Varsovie - 11/12/1983, Paris)
Mélodies d'Auschwitz

ISBN: 2-20404-349-4
Éditions du Cerf
Arrêté à Paris en 1941, transféré au Camp de Pithiviers (14/05/1941) puis à Auschwitz (16/07/1942)
Chef de l'orchestre de Auschwitz-Birkenau de 1943 à 1944

 

Sonate pour violoncelle et piano
(1932)
Raphael Wallfisch, cello
John York, piano
Nimbus NI5862
Sinfonietta for Strings (1936)
Sinfonie for Strings (1964)
NFM (National Forum of Music) Leopoldinum Chamber Orchestra
Hartmut Rohde
CPO 555027-2
(2015)
17.10.2016
Passacaille for Cello And Piano
(1946)
Miriam Bolkosky, Cello
Robert Lamar Sims, Piano
ALBANY 352
Steven Honigberg, Cello
Carol Honigberg, Piano
ALBANY 229
       
Poland abroad Vol. 1
Sinfonietta for Strings (1936)
Kammersymphonie Berlin
Jürgen Bruns
Edition Abseits EDA 026
Poland abroad Vol. 2
Poème pour violon et orchestre
(1954)
Klaudyna Schulze-Broniewska, Violin
Brandenburgisches Staatsorchester Frankfurt
Jürgen Bruns
Edition Abseits EDA 027
Huit chants populaires juifs
Elégie pour les villages juifs

Valérie Suty, Soprano
Vladimir Stoupel, piano
Edition Abseits EDA 030
"Sztetlach"
Elegy for the Jewish Little Towns
Texte - Antoni Słonimski
Mariusz Koluch, Chant
Maria Rydzewska, Piano
Dembitzer Music 005
       
Paris
String Quartet No. 3
Szymanowski Quartet
Andrej Bielow (Violin)
Grzegorz Kotow (Violin)
Vladimir Mykitka (Viola)
Marcin Sieniawski (Cello)
AVI 8553158
"Alkoholik" d'après le film "Przebudzenie"
(Texte de Julian Tuwim)
Mieczyslaw Fogg
(Enr. Syrena-Record Mx 24794, 1934)
U Cioci Na Imieninach
Warner Music Poland 171560 (2 CDs)
2008
Sonate pour violoncelle et piano
3 Pièces de Concert pour violon et piano
Suite polonaise pour violon et piano
Ballade "Hommage a Chopin" pour piano

Judith Ingolfsson, violon
Leonid Gorokhov, violoncelle
Vladimir Stoupel, piano
Edition Abseits EDA 31-2
Rec. 2007/2008
Berlin, Germany
Pub.2010
Vidéos sur YouTube
Poland Abroad Vol. 3
String Quartet No.5
Silesian String Quartet
Szymon Krzeszowiec- violin I
Arkadiusz Kubica - violin II
Łukasz Syrnicki - viola
Piotr Janosik - cello

Recorded at Concert Hall of The Karol Szymanowski
Academy of Music in Katowice 2009
EDA 34
       
Symphonie pour cordes (1964)
Warsaw Philharmonic Chamber Orchestra
Krzysztof Słowiński, conductor
DUX 0737
Mai 2010
Poland Abroad Vol.5
Divertimento
pour flûte, violon, violoncelle et piano (1966)
EDA 037

2013
Leo Smit Ensemble
Irene Maessen, soprano
Eleonore Pameijer, flute
Ursula Schoch, violin
Stephan Heber, cello
Monique Bartels, cello
Marcel Worms, piano

Sonata for Cello and Piano (1932)
Huits chants populaires juifs for Soprano and Piano (1947)
Divertimento for flute, violin, Cello and Piano (1966) *
Passacaille for Flute and Piano (1946) *
Dialogue for two Cellos (1964) *
Blues for Piano (1945) *
Ballade for Piano (Hommage à Chopin) (1949)

Future Classics Music FC111
20th April 2011
* premier enregistrement
Poland Abroad Vol. 4
L’Hirondelle Inattendue
Opéra féerique en 1 acte (1965)

Livret de Henri Lemarchand,
d'après Le Paradis des animaux perdus de Claude Aveline
Patrick Agard / Kévin Amiel / Daniel Borowski / Eugénie Danglade / Sandrine Eyglier / Ute Gfrerer /
Anna Karasinska / Agnieszka Makówka / Eduarda Melo / Grzegorz Pazik / Cyril Rovery / Katarzyna Trylnik

Polish Radio Choir Krakow
(chorus master: Malgorzata Orawska)
Polish Radio Symphony Orchestra Warsaw
Lukasz Borowicz
EDA 035
       
 
3 Warsavian Polonaises pour orchestre
Quatuor à cordes
KZ Musik

A paraître
Mystic Chords of Genocide
3 Warsavian Polonaises pour piano
(1943)
Lyle Indergaard, Piano
Aca Digital CM 20069
... même à Auschwitz
3 Warsavian Polonaises pour violon solo
Hélios Azoulay et l'Ensemble de Musique Incidentale
Musique d'Outre-Monde MOM008
Mélodies Hébraïques pour violoncelle et piano
Hebrew Melodies for cello and piano

Huit chants populaires juifs (3/8)
Unser rebeniu
Die alte kashe
Fraitik far nacht
IEMJ CDC 001
Sarah Iancu, violoncelle (1er prix Rostropovitch en 1997)
David Bismuth, piano
Décembre 2016

 

Dora Gerson
Chanteuse de Cabaret et Actrice
(23 Mars 1899, Berlin - 14 Février 1943, Auschwitz)
Internée à Westerbork en 1942

Dora Gerson
Sid Kay`s Fellows Orchester
Sigmund Petruschka
25 / 04 / 1935

Die Welt ist klein geworden
(Curt Bry / Fred Endrikat)
Drei Minuten vor Zwölf
Pool Musikvertrieb 20158625
Edition Mnemosyne VS 2003
Bear Family Records BCD16902
Bear Family Records BCD16069
Bear Family Records BCD 16030
(Lukraphon 1123 A)
Backbord Und Steuerbord
(Curt Bry / Fred Endrikat)
Kultur, Schatz!
Bear Family Records BCD 17024
Bear Family Records BCD16069
Bear Family Records BCD 16030
(Lukraphon 1123 B)
Der Rebe Hot Geheysn Freylekh Zayn
(Yoshke Yoshke Shpan Dem Loshik)
Niggun

(Avrom Goldfaden)
Bear Family Records BCD 16030
(Lukraphon 1127 A)
Vorbei
(Bert -Berthold- Reisfeld / Rolf Marbot)
Bear Family Records BCD 16030
(Lukraphon 1127 B)

 

Settimia Spizzichino
(15 avril 1921 - 26 août 2000)
Seule survivante d'un groupe de 50 femmes juives déportées du vieux ghetto de Rome vers Auschwitz le 16 octobre 1943.
Transférée à Bergen-Belsen en 1945, elle fut libérée le 15 avril par les troupes anglaises.
En 1996, elle a publié ses mémoires, avec Isa Di Nepi, sous le titre
"Gli anni rubati" ("Les années volées"). - Edizione Comune di Cava dei Tirreni

 

Hatikvah, choeur de femmes
Paroles italiennes de Settimia Spizzichino
(Reconst. Marina Moncelsi)
Choir of the University of Foggia
Nicola Marasco
KZ Musik Vol. 12 - 232529
Choeur de femmes Consort Vovale Diapente, Roma
Lucio Ivaldi
KZ Musik Vol. 14
Qui in questa Terra (1944)
Paroles italiennes de Frida Misul
After Hatikvah, Samuel Cohen
Lagerue, Lagerue
D'après Madranska Polka , J. Vejvoda
Piemontesina bella
Svegliamoci presto ragazze

 

Marcel Tyberg
27 janvier 1893, Vienne, Autriche
31 décembre 1944, Auschwitz
Interné dans le camp italien de San Sabba

 

Symphony No. 3
Buffalo Philharmonic Orchestra
JoAnn Falletta
Piano Trio
Michael Ludwig, violon
Roman Mekinulov, violoncelle
Ya-Fei Chuang, piano
Naxos 8572236
9-11 mai 2008
23-24 février 2009
Kleinhans Music Hall, Buffalo, New York
Two Lost Piano Sonatas
Katya Grineva

1er juin 2006
Sonata No.1
I. Allegro appassionato
II. Larghetto
III. Rondo
Symphonie n°2
Buffalo Philharmonic Orchestra
JoAnn Falletta
Sonate pour piano n°2

Fabio Bidini, piano
Naxos 8.572822
30 avril-1er mai 2011
6 avril 2011
Masses
Mass No. 1 in G Major for Mixed Chorus and Organ (1934)
Mass No. 2 in F Major for Mixed Chorus and Organ (1941)
South Dakota Chorale
Brian A. Schmidt, conductor
Christopher Jacobson, Organ
PentaTone Classics PTC5186584 (SACD Hybrid)
18 novembre 2016

 

Casimir Georges Oberfeld
(né Kazimierz Jerzy Oberfeld)
Georges Grandchamp (pseudonyme)
16 novembre 1903 à Lodz (Pologne) - Janvier 1945, Auschwitz pendant l'évacuation du Camp ("Marches de le Mort")

Il a vécu en France et composé ses premières musiques dès 1923. Sa première chanson "A Paname, un soir" est créée par Alibert.
On se rappellera aussi de "C’est pour mon papa" (Milton), "Félicie aussi" (Fernandel) ou "Paris sera toujours Paris" (Maurice Chevalier).
Dans le domaine cinématographique, parmi la soixantaine de films dont il a signé la musique, on citera :
Le roi des resquilleurs (Henri Garat, Georges Milton), La bande à Bouboule (Milton), La margoton du bataillon (Armand Bernard), Un de la légion, Barnabé, Le Schpountz, Les cinq sous de Lavarède (Fernandel), Le rosier de Madame Husson (Bourvil), Fric-Frac (Arletty).

En 1942, étant juif, les lois antisémites de Vichy et l’invasion de la zone libre l’obligent à se réfugier à Nice, alors occupée par l’Italie. Il est compositeur et pianiste des Studios de la Victorine.
En septembre 1943, suite au débarquement des Alliés en Sicile, l’armée italienne évacue la région et est aussitôt remplacée par les Allemands. Lors d’une rafle de grande envergure, Oberfeld est arrêté et transféré au camp de Drancy.
Le 17 décembre 1943, il est déporté à Auschwitz, par le convoi 63. Il y survit, un certain temps, en tant que musicien. En janvier 1945, les SS évacuent les hommes encore valides. Ce sont les sinistres Marches de la mort.
Comme la plupart des prisonniers, Casimir Oberfeld y meurt de froid, il avait 42 ans.

Alors qu’il était déporté, deux compositeurs peu scrupuleux (Charles Courtioux et André Montagnard) se sont servi de sa musique, empruntée à La margoton du bataillon pour écrire l’hymne dédié au maréchal Pétain "Maréchal, nous voilà…"

 

Si j'étais demoiselle....
Ça m'est égal

Maurice Chevalier
The Early Years 1925-1928
Naxos 8.120523
Barnabé
Fernandel
Cine Music 1930 - 1940 Volume 3
Dominion CD 1615
Faut Pas Francine, Écouter Les Racontars
Fernandel
Création au théâtre aux armées
Intense (Harmonia Mundi)
La margoton du bataillon
Alibert
Pathé 94346 Face B (78T)
       
 
Quand on a son volant en main
(Conduisez-moi Madame, 1932)
Jeanne Boitel
La femme est faite pour l'homme
(Une idée folle, 1932)
Arletty
Quand une femme vous fait les yeux doux
Ne sois pas jalouse

(Ne sois pas jalouse, 1932)
Ciné Stars
Paris - Berlin - Hollywood 1929-1939
Frémeaux & Associés FA063 (2 CDs)
Le Roi des Resquilleurs, 1930
J'ai ma combine
C'est pour mon Papa

Dréan
Pathé X. 3399 (78T)

Novil (chanteur)
Orchestre de J. Sieulle
Edison Bell FS 865 (78T, 17 cm)

Georges Milton
Orchestre de Pierre Chagnon
Columbia DF 180 (78T, 25cm)

  La margoton du bataillon (Youtube)
Armand Bernard
Orchestre dir. A. Valsien
Odeon 166.643 (16 avril 1933)

 


Marcel Moïse Alfred Lattès
11 décembre 1886, Nice (Alpes-Maritimes)
12 décembre 1943, Auschwitz (Pologne)

Marcel Lattès, avant la guerre de 14-18, débute par des comédies lyriques ("Les Dandys") avant de s'orienter comédie musicale ("Maggie", 1918 en Angleterre devenu "Nelly" en France 3 ans plus tard).
Il n'a connu que deux véritables succès : "Le Diable à Paris" (1927, avec Dranem dans le rôle du Diable), et "Arsène Lupin banquier" (1930, avec Jean Gabin dans son premier - et dernier - rôle important au théâtre, écrit par le parolier Albert Willemetz, repris en 2004 par la compagnie Les Brigands.). Avec le déclin de la comédie musicale, il entreprend une carrière dans la musique de film (où son nom reste fameux en Argentine, où il compose la musique de deux des premiers films de Carlos Gardel, tournés en France, "La Casa es seria" et surtout "Melodia de Arrabal"). Outre les deux pièces citées plus haut, son œuvre la plus connue est la chanson "Et le reste", chantée au cinéma par Arletty dans le film "Je te confie ma femme".
Quand la guerre éclata, il avait débuté l'écriture d'une nouvelle comédie musicale, intitulée "Histoire d'humour"
(livret de Léopold Marchand, interprétation de Pierre Fresnay et Yvonne Printemps, l'équipe qui venait de triompher avec "Trois valses", lyrics d'André Hornez). (in Le Figaro, 28 aout 1939)
(Merci à Jacques Gana pour ce complément d'information)
Sa filmographie s’arrête en 1940 avec "Elles étaient douze femmes" de Georges Lacombe, interprété par Gaby Morlay.
Son arrestation se produit le 12 décembre 1941. Il est interné à Compiègne-Royallieu en 1942, puis à Drancy. (Jean-Jacques Bernard : " Le camp de la mort lente ", Éditions Le Manuscrit, 2006)
Il retrouvera la liberté grâce à  l'action de Sacha Guitry et de son frère Georges Lattès, banquier, en collectant de multiples lettres de soutien où il explique combien " Il était Français ".
Son exemption du port de l'étoile jaune (du 15 mai au 15 septembre 1943, prolongée jusqu'au 30 novembre 1943) lui permettra de travailler. Cependant la police viendra le chercher à son domicile le 15 octobre 1943.
Marcel Lattès sera déporté à Auschwitz dans le convoi n° 64 du 7 décembre 1943.

 

Et le Reste? (Je te confie ma femme, 1933)
André Hornez (livret)
Arletty et Aquistapace
Chansophone
Arsène Lupin banquier, opérette
René Koval
Anthologie de l'Opérette, 1850-1950
Vol. 3 : 1927-1934
Forlane 19167
Arsène Lupin, banquier, opérette
Quand on a ça
C'est chouette d'être un monsieur
Ce sont des choses qui ne se font pas
Choeur des ronfleurs

Y. Mirande (livret)
Jean Gabin
Frémeaux & Associés FA029
Le Diable à Paris, opérette
Chanson des loups
Edmée Favart
La Reine de L'Opérette
Malibran-Music
       
     
Cuando tu no estás
C. Gardel - A. Le Pera - Marcel Lattès
Tango Canción
Confluencia DBN 50
     

 

Les Juifs de Thessalonique

The Holocaust in Salonika: Eyewitness Account
(The Sephardi and Greek Holocaust Library, 1)
Steven B. Bowman (Editor)
Isaac Benmayor (Translator)
Sephardic House (April 2002)
ISBN-10: 0-81970-753-8
Jacques Stroumsa, Violon
(14 janvier 1913, Salonique - )
En 1940, il combat dans les rangs de l'armée grecque contre l'Italie.
Déporté à Auschwitz en 1943
Erika Kounio-Amarilio
From Thessaloniki to Auschwitz and Back
Memories of a Survivor from Thessaloniki

(The Library of Holocaust Testimonies)
Mitchell Vallentine & Company (March 2000)
ISBN : 0-85303-390-0

 


Des Juifs étaient présents à Thessalonique en Grèce depuis l'Antiquité et d'autres depuis l'Inquisition espagnole (1492).
En juillet 1942 ils sont rassemblés Platia Eleftheria (Place de la Liberté, cf. photo) pour être inscrits sur des registres de main d'œuvre.
Les Allemands commencent les déportations vers le Camp d'Auschwitz en mars 1943.
67.000 Juifs Grecs dont 43.000 de Thessalonique (respectivement 86,6% et 96% de la population juive) ont été déportés. Au total, moins de 2000 sont revenus.
Sur les 30 à 35 musiciens qui ont fait partie de l'orchestre des hommes de Birkenau, 9 étaient originaires de Salonique dont
Jacques Stroumsa (1er violon pendant 9 mois), Dr. Albert Menasche (flûte), Salomon Cohen, Isaac Cohen (violon), Uziel (trombone), Salomon Mano, Berisi et Peppo Gategno et
 Michel Assael.
Les 2 soeurs de ce dernier, Lily Assael et Yvette Assael-Lennon ainsi que Julie Stroumsa Menache (soeur de Jacques Stroumsa) ont fait partie de l'orchestre des femmes.

Holocaust Songs from Saloniki
Horiam 'ena dhelino
We Parted One Twilight

Lyrics: Alekos Gouveris.
Music: Vasilis Tsitsanis.

This Greek song was written in 1943 in memory of a Jewish woman who was taken to the Nazi death camps. The language had to be veiled in sort of a code because of the German occupiers at the time. First recorded in 1949.

Siete dias enserados
Seven Days Locked Up
[De Salonique à Auschwitz]
Lyrics: David Haim (Auschwitz)
Music by a friend who had formerly played at Jewish weddings in Salonica.

David Haim was originally from Salonika. He survived the death camps and immigrated to Tel Aviv after the Holocaust. He has also written poems on other themes in Judeo-Spanish, Greek, and Hebrew.
Another music by Jane Peppler who is the director of the Triangle Jewish Chorale and a member of Mappamundi and the Pratie Heads. She composed the music to this Judeo-Spanish poem specifically for this Yom Hashoah commemoration. The song "From Saloniki to Auschwitz" describes the train journey to the death camp. It was written in Auschwitz  and set to the music of a friend who had formerly played at Jewish weddings in Salonica.

Arvoles lloran por lluvias
Trees Weep for Rain

This Judeo-Spanish (Ladino) folksong predates the Holocaust, but it is said to have been sung by the Jews of Rhodes as they were being deported. The version is a mixture of the traditional folksong with a version called "In Polish Lands", written by the Grupo de los Reskatados de los Kampos de Alemania [Group of Liberated Inmates from the German Camps], also known as Koro Saloniko.

Etsi Ein’ I Zoi (Έτσι είναι η ζωή)
That’s the Way Life Goes
[Ainsi va la Vie]

The words of this popular Greek song were also altered to reflect life in the camp.

 

David Saltiel: Vocals
Markos Skoulios: Ud
Jorgos Mavrommatis: Quanun
Jorgos Psaltis: Violin
Leftheris Pavlou: Frame Drum
Nikos Tzannis-Ginnerup: Lyra
Sephardic songs from Salonica, Greece
Etsi Ein’ I Zoi by Marinella
At Home In Exile
Ladino Music from Salonica, the Greek Jerusalem
ETHN 201
Primavera En Salonico
Tragoudia Tis Mesogiou
(Mediterranean Songs)
Savina Yannatou
Lyra (The Orchard), 1998
In Memoriam of the Jews of Saloniki
Siniza i fumo [Cendre et fumée]

pour mezzo-soprano, flûte et guitare
Ronit Levy-Widmann, mezzo-soprano
Michael Melzer, flûte
Daniel Akiva, guitare
Paroles de Avner Perez
Musique de Daniel Akiva (1986)
Maale Adoumim CD 08 295
       

 


Lykourgos (Loris) Margaritis
Λυκούργος «Λώρης» Μαργαρίτης

25 Août 1895, Aigio (Achaia, Grèce) - 27 Septembre 1953, Athènes (Grèce).
(compositeur et professeur de musique)
Avec son épouse Ida Rosenkranz

Il étudie à Berlin et Munich où il rencontre Bernhard Stavenhagen, Joseph Joachim, Felix Mottl, Robert Kahn and Bruno Walter.
Thomas Mann l'entend jouer du piano à Munich (Margaritis n'avait que 8 ans). Impressionné par sa virtuosité, Thomas Mann en fait le héros de sa nouvelle "L'enfant prodige", "Das Wunderkind", qui parait le 25 Décembre 1903.
Il revient en Grèce vers 1915 et participe avec Aimilios Riades, un élève de Maurice Ravel, à la réorganisation du Conservatoire et de l'Orchestre Symphonique de Thessalonique.
En 1925 Margaritis épouse son étudiante Ida Rosenkranz, une jeune orpheline juive autrichienne. Ensemble, ils créent un duo de piano qui se produit avec succès à travers l'Europe.
En 1928 Loris Margaritis enseigne le piano à la "Mozart Summer Academy" de Salzburg et devient membre du jury de la "Vienna Music Academy" et du "Concours International de Piano de Genève".
En 1930 il reçoit à Vienne le diplôme de "Welt Musik und Sangesbundes" pour son implication dans la composition, les concerts et l'éducation musicale.
Lors de l' invasion de Thessalonique par les Nazis le 9 Avril 1941, Margaritis et sa femme sont confrontés à des difficultés sérieuses face à la Gestapo, accusés d'avoir des contacts avec les Partisans Grecs.
 En 1942 ils s'enfuient à Athènes où ils arrivent à se cacher grâce à des amis intellectuels. Cependant nombre de ses œuvres sont détruites par l'occupant.
A la fin de la guerre, Loris et Ida ne revinrent jamais vivre à Thessalonique.

Etude No. 1 (1901)
Greek Rhapsody (1902)
Youth, Op. 4 (1908-1921)
Piano Sonatina, Op. 5 (1922)
Verses, Op. 10 (1923)
2 Greek Pastorals, Op. 18 (1927)
Apostolos Palios, piano
Naxos 8.572210

 

O ajmos, l'Holocauste Tzigane
Auschwitz-Zigeunerlager
(Aušvits)

Le camp des familles tsiganes

Les Tsiganes de Hongrie et leurs Musiques
Patrick Williams
Cité de la Musique / Actes Sud
1996 - 2001
ISBN : 2742735100
LivrLivre + CD
Latcho Drom
Bande originale du Film

Réalisateur : Tony Gatlif
Virgin France
Gerhard Rosenfeld
Requiem for Kaza Kathárinna

In memory of Kaza Kathárinna and all in World War II killed gipsy's
Hermann Naehring & Gypsy Ensemble
Thorofon classics DCTH 2271/2
1990
Romane Gila
Lieder und Tänze der Roma in Österreich
Institut für Volksmusikforschung an der Hochschule für Musik und darstellende Kunst ,Wien 1992
Raumer RR 11297 (CD)
IDI TON23 (K7)
       
Christian Escoudé
A Suite For Gypsies

Joachim Kühn, piano
Florin Niculescu, guitare, violon
Verve 07314 558403 2 2
Hommage aux enfants tziganes morts
dans les camps nazis
L' Épopée Tzigane
Road of the Gypsies
Network (2 CDs, 1996)
Tziganes Paris-Berlin-Budapest 1910-35
Enregistrement 1910-1935
FREMEAUX & ASSOCIES FA 006 (2 CDs)
1993
Alexander Ramati
And the Violins Stopped Playing
A Story of the Gypsy Holocaust
ISBN 0-531-15028-3
1986
Film VHS / DVD
       

 

Camp d'Auschwitz-Monowitz (Auschwitz III)
(Camp de travail I.G. Farben , également appelé Buna)
Septembre 1943


Herman Sachnowitz, trompettiste à Monowitz

 


Buna Lied
(Texte de Fritz Löhner-Beda, Musique de Anton Geppert)

Vers le milieu du mois de mars 1938 Fritz Löhner-Beda (né Friedrich Löwy, le 24 Juin 1883, Wildenschwert / Usti nad Orlici, Bohême) a été arrêté puis déporté, le 1 Avril 1938, au Camp de Concentration de Dachau.
et au Camp de Concentration de Buchenwald, le 23 Septembre 1938.
Malgré les tentatives infructueuses de Franz Lehár, le 17 octobre 1942, il est finament déporté au Camp de Concentration de Auschwitz-Monowitz (Buna) où il écrit Das Bunalied.
Lors d'une inspection, des responsables des Syndicats de l'usine I.G. Farben, il est dénoncé comme un mauvais travailleur. Battu à mort il décèdera le 4 décembre 1942.
(cf. Raul Hilberg : "La destruction des Juifs d'Europe")

 

Heidelberg
Ich hab' mein Herz in Heidelberg verloren
(1925)
Paroles de Fritz Löhner-Beda sur une musique de
Ernst Neubach
(03 Janvier 1900, Vienne, Autriche - 21 Mai 1968, Munich)

 

La Famille Fall
L'opérette viennoise


Moritz Fall
5 Août 1848 - 22 Juillet 1922, Vienne, Autriche
Chef d'orchestre
     
Leo(pold) Fall
2 Fevrier 1873, Olmütz
16 Septembre 1925, Vienne
Compositeur
Richard Fall
3 Avril 1882, Gewitsch - Jevíčko (Moravie)
1945?, Auschwitz-Monowitz, Pologne
Compositeur
Siegfried Fall
10 Novembre 1877, Olmütz
10 Avril 1943, Theresienstadt, Rep. Tchèque
Compositeur

1938 : Exil à Hollywood, USA
1943 : Réfugié à Nice en France
20 Novembre 1943 : Arrêté et transféré au Camp de Drancy.
Déporté au Camp de Auschwitz-Monowitz à l'usine I.G. Farben.
Il est battu à mort  pour ne pas avoir assez travaillé.
(dans les mêmes conditions que Fritz Löhner-Beda)

Déporté vers Terezin, le 23 Janvier 1943, après s'être réfugié en France

 

Bill Murray
Victor 19628

O Katharina!
de la "Chauve-Souris" de Nikita Balieff
(Texte de Wolfe Gilbert)
100 Gassenhauer
Documents 22097-354
(4 CDs)
Unberufen, toi, toi, toi
Wo sind deine Haare, August
Was machst du mit dem Knie, lieber Hans
Ja bei den Hottentotten
Heinrich, wo greifst du denn hin
Das Waren Knüller
Amiga 8 55 659

Wo Sind Deine Haare, August
Was Machst Du Mit Dem Knie, Lieber Hans
Streifzüge
ContraPunkt 010 101

Gabriele Kentrup
Wolfgang Wiechert
Man ist nur einmal Jung! (Rudolf Bernauer)